Into the Woods au théâtre du Châtelet (CP/CM1.cr)

carnet de bord de Pavel

carnet de bord de Pavel

Le 28 mars dernier, la classe ce CP/CM1.CR a eu la chance d’assister à l’une des dernières répétitions de la comédie musicale Into the Woods, de Stephen Sondheim : l’occasion pour les élèves de voir travailler  des artistes (musiciens, chanteurs, metteur en scène… ) et des techniciens pour les derniers préparatifs d’un grand spectacle, et d’apprécier une des oeuvres d’un artiste majeur de Broadway. Le spectacle revisite des contes connus de tous, dont les personnages se croisent, se cherchent, se fuient… dans la Forêt, élément central de bien des contes, et au centre aussi de l’impressionnant  dispositif scénique.

spectateurs privilégiés, dans la grande salle

spectateurs privilégiés, dans la grande salle

Extraits des carnets de bords :

Milena :
Nous avons assisté à une répétition de Into the woods. Avant d’entrer, on nous a expliqué que les artistes étaient très tendus parce qu’ils avaient pris du retard dans leurs répétitions. Je n’ai pas trouvé qu’ils avaient du retard… Nous n’avons vu que la première partie du spectacle. Peut-être avaient-ils du retard sur le deuxième acte ?….
Au début, les personnages expliquent chacun ce qu’ils désirent le plus. Cendrillon désire aller au bal, Jack veut que sa vache produise du lait, et le boulanger et sa femme veulent un enfant. Tous cela nous est dit en chanson.
Malheureusement, aucun de leurs désirs ne peut se réaliser : Jack doit aller vendre sa vache, Cendrillon ne peut aller au bal et va demander conseil devant un noisetier sous lequel est enterrée sa mère…. Quand, chez le boulanger et sa femme, on entend : "Toc, toc, toc !" Une vieille femme entre, elle leur explique que le père du boulanger lui a cambriolé son potager, et, pire, qu’il lui a volé "the special beans". Pour que le maléfice lancé sur sa famille se rompe il faut qu’il trouve : une vache d’un blanc laiteux, des cheveux blonds comme le maïs, des pantoufles pures comme de l’or, un manteau rouge comme le sang.
Pendant ce temps le petit Chaperon Rouge rencontre le loup : "Hello, little girl". Tous les personnages de contes se rencontrent dans la forêt, sans oublier que la sorcière avait enlevé il y a longtemps le bébé du père du boulanger (sa soeur, donc) et l’avait enfermée dans une tour au milieu de cette forêt…(C’est Raiponce)

carnet de bord de Milena

carnet de bord de Milena

Alhousseine :
Nous sommes allés voir la répétition de Into the Woods, en avant-première. Il y a eu un arrrêt.
Les personnages du spectacle sont : Cendrillon, le père de Cendrillon, sa marâtre et ses demi-soeurs (Florinda et Lucinda), le Petit Chaperon Rouge, la grand-mère, le loup (Mister Wolf !), Jack, la mère de Jack, le boulanger et sa femme, la sorcière, un homme mystérieux, Raiponce, le prince de Raiponce et celui de Cendrillon.
L’homme mystérieux est le père du boulanger…

carnet de bord de Maimouna

carnet de bord de Maimouna

Camille :
Nous sommes allés voir une répétition de Into the Woods, et, pour une répétition, ils n’ont coupé qu’une seule fois. Ils ont très bien joué les personnages.
On n’a vu que la première partie.
Mon moment préféré est quand la sorcière chante au début de l’histoire avec le boulanger, Raiponce et son père.
C’était super bien, j’ai ADORÉ !
A la fin, tout le monde va se rencontrer : Cendrillon va rencontrer son prince, Raiponce aussi, le boulanger et sa femme vont avoir un enfant car ils ont brisé la malédiction, Jack est riche, la sorcière est devenue jeune et jolie mais elles a perdu ses pouvoirs magiques. Ever After, tout est bien qui finit bien ! Mais ce n’est que la première partie…

carnet de bord de Camille

carnet de bord de Camille

Adrien :
Nous avons regardé Into the woods, en anglais, au théâtre du Châtelet. Il n’y avait pas beaucoup de personnes dans la salle.

carnet de bord d'Adrien

carnet de bord d’Adrien

Daya :
Into the Woods veut dire : Dans les bois.
C’était trop bien ! La robe de Cendrillon était très belle, elle n’arrêtait pas de briller.
J’ai trouvé que le deuxième manteau du Petit Chaperon Rouge était magnifique (en peau de loup !).

carnet de bord de Daya

carnet de bord de Daya

Abel : 
D’abord, on a attendu dix minutes… Après, ça a commencé. Ils ont fait une comédie musicale (normal, c’est notre projet).
On a vu le Chaperon Rouge et le boulanger et sa femme. Le Petit Chaperon Rouge prend une galette et des gâteaux. Puis elle part dans la forêt. Jack doit vendre sa vache, il va dans les bois aussi. Le boulanger voit une sorcière qui lui dit que son père lui avait volé des haricots MAGIQUES, il y a longtemps. Le boulanger doit apporter des ingrédients à la sorcière (pour qu’elle redevienne jeune et lève la malédiction). Il lui faut :
- un manteau rouge,
- une vache blanche comme le lait,
- une pantoufle pure comme l’or,
- une mèche de cheveux jaunes comme le maïs

abel

carnet de bord d’Abel

Zeinab :
C’était bien, la comédie musicale. Les chanteurs chantaient bien. Il y avait des interruptions.

carnet de bord de Zeinab

carnet de bord de Zeinab

Oumar :
On est partis au théâtre du Châtelet assister à une répétition.
Into the Woods est une comédie musicale qui relie des personnages de contes.
J’ai aimé quand la sorcière est entrée dans la maison du boulanger.

carnet de bord de Sophie

carnet de bord de Sophie

Lucy-Lou :Into the woods en avant-première au théâtre du Châtelet, le 28 mars (spectacle du 1er au 12 avril 2014)
Nous sommes allés au théâtre du Châtelet. On devait entrer les premiers. On était privilégiés car on travaille au Châtelet. Ce qu’il y avait de spécial, c’est que parfois ils s’arrêtaient, et qu’il y avait beaucoup moins de monde dans la salle que le jour du spectacle : c’était une répétition. On a vu la première partie du spectacle.
L’histoire : au début, tout le monde annonçait ce qu’il voulait : le boulanger et sa femme désirent un enfant, Jack désire que sa vache fasse du lait, Cendrillon veut aller au bal, et le petit Chaperon Rouge veut faire une balade en forêt jusque chez sa grand-mère. C’est alors qu’intervient la sorcière qui annonce au boulanger et à sa femme qu’elle a lancé un sort sur la famille parce que le père du boulanger lui a volé des haricots magiques, il y a longtemps. Ils ne peuvent pas avoir d’enfant tant qu’ils ne lui auront pas donné : des cheveux jaunes comme le maïs, une pantoufle pure comme de l’or, une vache blanche comme le lait, et une cape rouge comme le sang.
Tous les personnages se retrouvent donc dans la forêt. Le boulanger sauve le petit Chaperon rouge d’une fin atroce dans le ventre du loup ; elle lui donne alors son chaperon rouge (comme le sang). La femme va rejoindre son mari et ensemble ils échangent cinq haricots (magiques) contre la vache de Jack. Le premier minuit sonne, que va-t-il se passer ? Car ils n’ont plus que deux jours pour chercher les éléments de la potion…

carnet de bord de Lucy-Lou

carnet de bord de Lucy-Lou

Anissa :
On est partis au Châtelet voir une répétition. On ne dirait pas, on dirait un spectacle.
Le moment qui m’a fait peur, c’est quand le haricot géant tombait avec le géant.

carnet de bord d'Anissa

carnet de bord d’Anissa

Raphaël :
J’aimais bien quand le Petit Chaperon Rouge a été dévoré, et quand il est sorti du ventre du loup par le Boulanger.

carnet de bord de Giulia

carnet de bord de Giulia

Pavel :
On a vu la répétition générale au théâtre du Châtelet. On était dans la grande salle. On a vu la sorcière qui volait dans les airs, le petit Chaperon Rouge avec le loup, le prince qui voulait se marier avec Raiponce, les deux demi-soeurs de Cendrillon, Florinda et Lucinda, et le prince qui veut se marier avec Cendrillon. Il y a aussi Jack avec sa mère. Ils vont vendre leur vache qui ne fait plus de lait. Jack la vend contre cinq haricots magiques (le boulanger a gardé un haricot magique).

carnet de bord de Maimouna

carnet de bord de Maimouna

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire

Classe "Archéologie préhistorique" en CE2-SL (partie 2)

Première partie par !

Atelier n°8: Art préhistorique

Après avoir travaillé avec les élèves sur les différentes techniques artistiques utilisées par les hommes préhistoriques du paléolithique (dessin, peinture, gravure, sculpture) et sur les thèmes représentés, les élèves se sont transformés en Picasso des cavernes! :)

Plusieurs ateliers ont été mis en place: reproduction d’un dessin ou d’une peinture originale, dessin libre dans le thème de ce qui était dessiné au paléolithique, dessin et peinture sur une paroi, le tout au fusain et à l’ocre. Ensuite, chacun a essayé de créer une petite sculpture en argile dans laquelle les élèves ont alors gravé leurs initiales.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Atelier n°9: Le néolithique

Lors de cet atelier, Juliette a proposé aux élèves une petite comparaison des lieux de vie des hommes préhistoriques du paléolithique au néolithique. Les élèves ont pu voir que les sites avaient bien évolué: l’habitat est passé de tipis en peaux de bêtes à des tentes ouvertes puis à des maisons en bois et en terre. Les objets ont évolué: les hommes du néolithique utilisaient des fours, des poteries pour stocker leur nourriture et pour manger, les armes de chasse ont aussi évolué…

Les hommes préhistoriques déjà à l’époque se paraient de bijoux qu’ils pouvaient se transmettre de générations en générations, ou qui montraient leur richesse, ou tout simplement pour être beaux… Les élèves ont aussi créé un pendentif en pierre. Après avoir percé un trou comme à l’époque avec un perceur, ils ont pu lui donner une forme et le polir avec du papier de verre (qui lui n’est pas d’époque! :) ).

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.


A suivre…

N’hésitez pas à laisser un commentaire!


							
Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire

Classe "Archéologie Préhistorique" en CE2-SL (partie 1)

Lundi 27 janvier, la classe de CE2-SL a fait la connaissance de Juliette, l’archéologue-animatrice qui va travailler avec les élèves pendant 12 semaines autour de l’archéologie préhistorique. Grâce à tout le matériel qu’elle a apporté en classe, les élèves vont pouvoir petit à petit se transformer en apprenti-archéologues mais surtout mieux comprendre cette période très lointaine mais tellement fascinante pour les enfants qu’est la Préhistoire!

Atelier n°1: Etude de fossiles

Lors de ce premier atelier, Juliette nous a demandé ce que nous savions sur les archéologues et les paléontologues. Nous avons parlé des vestiges, des dinosaures, des fossiles…Elle nous a ensuite présenté le fossile d’une ammonite qui a mis des millions d’années à se fossiliser.

La fossilisation
Quand l’ammonite est morte, sa coquille s’est retrouvée au fond de l’eau, recouverte petit à petit par des couches de sédiments (terre, sable, matière végétale…). Ces sédiments sont aussi rentrés dans la coquille. Au cours de millions d’années, le poids qui pesait sur la coquille a fait que les sédiments ont été fortement pressés et se sont transformés en pierre. La coquille a disparu mais son empreinte est restée gravée dans la pierre : c’est un fossile.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Atelier n°2: Comprendre la fossilisation

Les élèves ont mis en place différentes expériences pour comprendre la fossilisation. Ils ont placé des coquillages dans des gobelets en plastique en faisant varier différents paramètres: la place du plâtre vis à vis du coquillage (le plâtre jouant le rôle des sédiments), les matériaux présents autour du coquillage (sable, argile…). Les résultats de ces expériences seront observés lors d’une séance ultérieure.

Ils ont aussi fabriqué un modèle pour comprendre comment les archéologues ont pu retrouver des fossiles d’ammonite en haut de l’Himalaya alors qu’elle vivait dans la mer. La tectonique des plaques a dû jouer un rôle là-dedans!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Atelier n°3: Moulage de coquillages

Juliette nous a expliqué que parfois, les archéologues ne peuvent pas déplacer ou conserver ce qu’ils ont trouvé lors des fouilles (matériel trop lourd, trop fragile pour être manipulé…): ils doivent donc en faire un moulage pour étudier le fossile, l’ossement… plus tard et sans risque de le détruire.

Les élèves se sont, eux aussi, essayé aux moulages avec du plâtre à partir d’une empreinte de coquillage faite dans de l’argile.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Atelier n°4: Conclusion des expériences de fossilisation

Les élèves ont pu observer ce qu’étaient devenus les expériences faites lors du deuxième atelier. Bien entendu, la fossilisation prend des millions d’années et là, en classe, les élèves ont essayé de reproduire un genre de fossilisation: il fallait observer ce qu’était devenu le coquillage selon les différents paramètres de l’expérience. Était-il toujours là? Avait-il disparu en laissant son empreinte dans le plâtre ou l’argile?

Les élèves ont noté chaque résultat d’expériences et en ont profité pour discuter des différents matériaux: lesquels ont pu être retrouvés presqu’intacts des milliers d’années plus tard? Lesquels se sont décomposés ou ont pourri?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Atelier n°5: Evolution de l’Homme: étude de crânes

Les élèves ont eu la chance de manipuler différents moulages de crâne en résine. A eux de retrouver à qui il appartenait!

A partir des caractéristiques observées (forme du crâne, de la mâchoire…), les élèves devaient chercher à qui appartenait le crâne étudié. Juliette en a ensuite profité pour rappeler les différentes espèces pré-humaines et humaines qui se sont succédé et quels outils elles utilisaient.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Atelier n°6: On fait du feu?

L’atelier le plus attendu est enfin arrivé: les élèves vont essayer de faire du feu comme des hommes préhistoriques!

Mais auparavant, petit contrôle sur l’évolution de l’Homme! Les élèves doivent replacer sur la frise les noms des différentes espèces ainsi que les outils utilisés à l’époque. Juliette en profite pour montrer aux élèves des galets aménagés ou des bifaces.

Comme tout le monde a bien réussi, direction la cour de l’école où Juliette va essayer de faire du feu par percussion et par friction. C’est ensuite au tour des élèves, malheureusement sans résultats… Ils ne sont pas encore prêts à partir à l’aventure, nos Robinson! :)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Atelier n°7: Archéologue en herbe

Les élèves ont essayé de se mettre dans la peau d’un archéologue travaillant sur un site du paléolithique. Chacun, comme un archéologue, a fouillé une reproduction de site archéologique (proche de la région parisienne) en enlevant délicatement le sable recouvrant les différents vestiges. Ensuite, il reste à étudier les objets trouvés: à quels animaux correspondent les ossements découverts? Quels pollens y avait-il à cet endroit à l’époque du paléolithique? Quels objets utilisaient les hommes préhistoriques de cette époque?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A suivre… –> Ici

N’hésitez pas à laisser un commentaire!


							
Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire

Visite de la bibliothèque Hélène Berr par les CE1 MP

Le 13 février, nous sommes allés visiter la bibliothèque Hélène Berr.

Une dame nous a présenté des livres sur la danse, avec beaucoup d’images. Nous connaissions déjà certaines danses et nous en avons découvert d’autres.

Puis, elle nous a lu une histoire amusante qui s’appelle "Chrysopompe de Pompinasse".

Ensuite, nous avons cherché tout seuls des livres qui nous intéressaient et nous avons lu.

J'ai aimé quand la dame nous a raconté une histoire. On était à la bibliothèque. - Alissia

J’ai aimé quand la dame nous a raconté une histoire. On était à la bibliothèque. – Alissia

J'ai aimé quand j'ai lu Harry Potter. - Clara

J’ai aimé quand j’ai lu Harry Potter. – Clara

Eden

Eden

Enya

Enya

J'ai aimé quand elle nous racontait l'histoire. - Inès

J’ai aimé quand elle nous racontait l’histoire. – Inès

C'est quand elle nous a montré les livres sur la danse. - Jeanne

C’est quand elle nous a montré les livres sur la danse. – Jeanne

Mon moment préféré est quand je suis allée prendre des livres. - Juliette

Mon moment préféré est quand je suis allée prendre des livres. – Juliette

J'ai aimé quand elle a raconté une histoire. - Kamélia

J’ai aimé quand elle a raconté une histoire. – Kamélia

J'ai aimé quand elle a lu l'histoire. - Kévin

J’ai aimé quand elle a lu l’histoire. – Kévin

J'ai aimé quand elle a lu une histoire. - Ludmila

J’ai aimé quand elle a lu une histoire. – Ludmila

J'ai aimé quand la dame disait "Chrysopompe de Pompinasse". - Mohamed

J’ai aimé quand la dame disait "Chrysopompe de Pompinasse". – Mohamed

Naminata

Naminata

J'ai aimé quand on regardait les livres de la bibliothèque. - Nour

J’ai aimé quand on regardait les livres de la bibliothèque. – Nour

J'ai aimé quand la dame a raconté l'histoire "Chrysopompe de Pompinasse". - Raphaëlle

J’ai aimé quand la dame a raconté l’histoire "Chrysopompe de Pompinasse". – Raphaëlle

J'ai aimé prendre des livres. - Reda

J’ai aimé prendre des livres. – Reda

J'ai aimé quand la dame a lu une histoire. - Sara

J’ai aimé quand la dame a lu une histoire. – Sara

J'ai aimé quand j'ai lu le livre. - Théo

J’ai aimé quand j’ai lu le livre. – Théo

J'ai bien aimé quand elle a raconté l'histoire. - Thomas

J’ai bien aimé quand elle a raconté l’histoire. – Thomas

Nous sommes dans une bibliothèque. - Vasile

Nous sommes dans une bibliothèque. – Vasile

J'ai aimé quand j'ai lu des livres. - Zakaria

J’ai aimé quand j’ai lu des livres. – Zakaria

J'ai aimé quand j'ai pris les livres de jeux pour jouer dessus et quand j'ai pris les livres de foot. - Djibril

J’ai aimé quand j’ai pris les livres de jeux pour jouer dessus et quand j’ai pris les livres de foot. – Djibril

C'est là où la dame a lu les livres. - Mathias

C’est là où la dame a lu les livres. – Mathias

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire

Projet Comédie Musicale : répétition à l’école

R0010458 copieLe 10 février dernier, Scott Alan Prouty, chef de choeur, et Evandra Martins, chorégraphe, sont venus à l’école faire répéter les CP/CM1.CR pour la mini-comédie musicale qu’ils présenteront en mai dans le grand foyer du Théâtre du Châtelet.

Au programme : échauffement, reprise des chants et des chorégraphies, et pour finir un moment d’échange avec les deux artistes, qui ont répondu aux questions des enfants sur leurs parcours. En attendant les comptes-rendus des élèves, quelques photos de cette séance de travail…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire

Journée sportive des CE2-SL

Après cette belle journée sportive au Parc du Tremblay, les élèves ont essayé d’en écrire un compte-rendu. Voici leur texte collectif, élaboré à partir de leur compte-rendu individuel retravaillé plusieurs fois en classe et sans cesse amélioré.

Une journée sportive au Parc du Tremblay

 1)    Le départ en car

 Jeudi 17 octobre 2013, nous sommes partis au Parc du Tremblay à 10 heures. Dans le car, nous avons écouté de la musique.

En arrivant, nous avons posé nos affaires et nous avons retrouvé Martine, notre professeure d’EPS.

2)    Le frisbee

Nous nous sommes mis par 2 ou 3 pour s’entraîner à faire des passes. Pour rattraper le frisbee, on pouvait le faire d’une seule main (technique de la « pince de crabe ») ou à deux mains (technique du « sandwich »).

Ensuite, un groupe a fait du frisbee-golf (il fallait envoyer le frisbee dans un parcours de cerceaux en faisant le moins de lancers possible). L’autre groupe devait lancer le frisbee en haut d’une butte en faisant le moins de lancers possible. Les groupes ont ensuite échangé.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3)    Le pique-nique

Nous nous sommes installés sur une butte pour manger. Ensuite, nous avons fait du toboggan et roulé dans l’herbe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

4)    La course d’orientation

Par groupes de 2 ou 3, nous devions retrouver des balises en forme de dominos et noter sur notre feuille chaque nombre. Quand nous avions réussi, on prenait un autre plan, plus difficile.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

5)    La trottinette

Quand nous sommes arrivés à l’atelier trottinette, on a commencé par mettre notre casque puis une professeure nous a demandé de faire un petit aller-retour pour voir notre niveau. Même la maîtresse, Maxime et la maman de Jaad ont essayé !

On a alors fait deux groupes : l’un est allé faire un grand parcours dans le parc et l’autre a tourné autour de la maison en faisant aussi du slalom.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

6)    Dernière activité : « Poules, renards, vipères » !

Pour finir cette belle journée, nous avons fait un grand jeu : « Poules, renards, vipères ». La classe a été séparée en trois groupes « d’animaux ». Chaque équipe a accroché un foulard de couleur à l’arrière de son pantalon. Les règles sont simples : les poules doivent attraper la queue des vipères, les vipères celle des renards et les renards celle des poules. Quand on s’est fait attraper, on va dans la maison de l’ennemi et on fait une chaine. Pour être délivré, un membre de notre équipe doit taper dans notre main. C’est un jeu où on ne s’arrête jamais !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

7)    Le retour

Vers 15h45, nous avons repris le car pour rentrer à l’école.

C’était une super journée : on s’est bien amusés !

Les élèves de CE2-SL

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire

Les CM2_IL nous parlent du film U

Les élèves de la classe de CM2 sont allés voir le film U à l’auditorium du Grand Palais le 12 décembre 2013 et donnent leurs points de vue – très partagés – sur ce dessin animé réalisé par Grégoire Solotareff et Serge Elissalde.

Cette histoire de la rencontre entre une licorne appelée U et une princesse maltraitée par ses parents adoptifs a beaucoup plu à certains, en a irrité d’autres, mais elle n’a laissé personne indifférent.

Après Télérama, pour qui le film est "littéralement extraordinaire" et le Journal du dimanche qui le dit fait "pour le bonheur des petits et des grands", les CM2 donnent leurs avis :

AliceAlixDessin_AlixBakaryDanyDessin_Bakary

EliasEnzoIanJade2Dessin_Lahna

JoshuaJuliannaDessin_LysLahna

LéaLysDessin_Madeleine

MadeleineMathilde

Dessin_OraneMilanNaoraOraneDessin_RahmahRahmah

Raphael

RayanSarahDessin_YassineSerrenaTanguyThomas

Yanis

Yassine

Pour en savoir plus

Affiche_Film_UU

Film d’animation (France, 2006)

Réalisateurs :Grégoire Solotareff, écrivain dessinateur et Serge Elissalde, animateur

Musique : Sanseverino.

Durée : 75 mn.

Voix : Isild Le Besco, Vahina Giocante, Bernadette Lafont, Guillaume Gallienne, Sanseverino.

U est un dessin animé de Grégoire Solotareff et Serge Elissalde, avec une musique originale de Sanseverino. C’est l’histoire d’une licorne « U », d’une petite fille « Mona » et de «Kulka », le chat. Mona  vit dans un château où elle se sent seule. Un jour, elle se fait mal au doigt, dit « uuuu » en pleurant et une licorne, prénommée U, apparaît. Elle vient pour s’occuper de Mona et devient son ange-gardien. Puis, Mona devient grande et rêve d’indépendance. Lorsqu’une famille de musiciens arrive, avec Lazare le lézard et le chat Kulka, tout change pour Mona et U…

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire