Atelier voix et mouvement, avec Valérie Joly (1)

Lisa

Lisa

Les élèves de CE1/CM2.CR ont suivi trois ateliers de pratique artistique avec Valérie Joly, spécialiste des techniques vocales, professeure et artiste, qui a collaboré à la création du spectacle Stéréoscopia, de la Compagnie Vincent Dupont, que nous sommes allés voir à la Cartoucherie – Atelier de Paris au mois d’avril.

Ces ateliers ont permis aux élèves d’explorer les liens entre voix et mouvement. Valérie Joly a également pu leur présenter une part du travail réalisé avec les danseuses de la compagnie pour mettre en place la partie vocale du spectacle.

Le compte-rendu en textes et en images :

atelier 1 2

Le jeudi 2 avril, nous avons rencontré deux personnes : Valérie Joly et Adeline. Valérie nous a appris des chansons, et en même temps on faisait des gestes : tchi ! Tchi ! Ah !
Il fallait faire semblant de pousser quelque chose en faisant un son. Puis on faisait un son en se reposant l’un sur l’autre. Lucy-Lou

Valérie Joly est venue à l’école pour nous montrer des chants, des danses… On a fait un jeu où on devait se coller avec le coude, la tête, les fesses, les mains… etc… Nous avons fait des jeux de mouvements ainsi que des chants d’Indonésie et africains (de l’ouest). Daya

atelier 1 lucy lou

Nous avons fait un atelier de danse spécial, car en même temps on devait faire plusieurs sons. Tout d’abord nous avons commencé par des syllabes, par exemple : Ahhhh, et en même temps, on poussait nos mains comme si on poussait un mur.
Je trouvais que cet atelier était vraiment bien !!!
Ensuite, nous avons fait une espèce de rythme. Le groupe dans lequel j’étais chantait, et l’autre groupe faisait un rythme avec les mains et c’était vraiment très joli !!! Camille

On a fait tellement de choses que je ne sais pas par quoi commencer ! On a fait des mouvements et un chant indonésien. Ça faisait Tchh, Tchh, Poum, Haa, avec des mouvements trop bien. On a fait des vocalises, un petit jeu, et plein d’autres choses. La dame s’appelait Valérie Joly. J’ai adoré. Yasmine

 

atelier 1 3

 

Nous avons fait un atelier où on a travaillé le corps, la voix , le chant. On a chanté un chant africain et un chant indonésien. On a fait des postures à deux. Christophe

On a poussé les autres. Moi et Adrien, on a fait une pose. Kevin

Avec Valérie, on a fait tchh tchh pou ah. On était la moitié. Et les autres on chanté et ils tournaient autour de nous. Lisa

J’ai aimé quand j’ai poussé Raphaël, et quand on a bougé nos bras et nos coudes.
Après, on tapait dans nos mains, ensuite sur nos cuisses. Huit élèves se sont levés pour chanter en tournant autour de ceux qui étaient assis, qui faisaient tch tch tch tch… Augustin

atelier 1 augustin

Valérie Joly nous a appris plein de choses, un chant africain et un chant indonésien. Paul

Valérie nous a appris des chansons. On a fait la chenille . On s’est mis en percussions. Raphaël

Au début je n’ai pas compris… Mais au bout d’une seconde ça y était ! On devait traîner nos mains comme s’il y avait un mur ou quelque chose dans ce genre devant nous. Puis on a travaillé notre souffle. Moi, j’étais face à Alhousseine. La personne qui était face à nous devait nous souffler dessus. Dès qu’elle (il) n’avait plus d’air, on devait faire comme s’il nous poussait, puis lui rendre la pareille.
Après, on a travaillé une chanson indienne avec des percussions avec la voix, genre : ZOR, PLAP, CATCH, BIG, CLAP ! Puis on a chanté un chant africain (je ne me souviens plus des paroles) Abel

Abel

Abel

Une intervenante de l’atelier Carolyn Carlson est venue à l’école pour nous faire travailler la voix : le corps accompagne la voix. Nous avons commencé par former un cercle et nous avons respiré en levant les bras, puis en les baissant, en imaginant que nos mains laissaient des traces de peinture. Milena

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Atelier voix et mouvement, avec Valérie Joly (2)

atelier 3 315 mai 2015.
Dernier atelier avec Valérie Joly : les élèves ont tout particulièrement travaillé sur les sensations et l’écoute au sein d’un groupe. Comment adapter ses mouvements à celui du groupe, suivre les gestes proposés par un enfant, puis devenir meneur du groupe à son tour… sans échanger une parole.

Les élèves sont entrés pleinement dans les propositions de l’artiste, et les observer, concentrés sur eux-mêmes et sur leurs camarades, respectant des « tours de paroles » sans règles,  échangeant par le regard, par le geste, se faisant confiance… a été un très grand plaisir pour la maîtresse !

Encore des textes et des images :

Oumar

Oumar

On a chanté et dansé :
Tous en cercle
A un moment, on devait tous sauter en même temps. Il y avait un enfant qui décidait de sauter, et on devait tous sauter en même temps que lui. On ne savait pas qui allait sauter : ce n’est pas comme en classe, comme si on devait lever le doigt, là on “prenait la parole” directement ! Et les autres devaient “écouter” pour sauter en même temps.
– Deux par deux
On se tenait par les mains, face à face. Il fallait émettre un son, et il était plus puissant parce qu’on s’appuyait l’un sur l’autre.
– Par groupes de six
L’un faisait des mouvements et les autres devaient le suivre. Quelqu’un commençait, puis un autre dirigeait, sans rien dire. C’est par exemple comme un général et des soldats. Le général dirige et tout à coup c’est un soldat qui prend la parole et donne les ordres à sa place.
– Tous ensembles
On levait nos mains et on les pressait, deux par deux, les unes contre les autres. On formait un tunnel. Face à face, un groupe faisait un son, l’autre groupe un autre son. Les premiers passaient en-dessous jusqu’à la fin du tunnel et ainsi de suite. Quand on était en dessous, c’était un peu comme si on avait des écouteurs, on entendait une voix différente de chaque côté tout le long du tunnel.
– La chanson
On a appris une nouvelle chanson. C’était dur vers la fin, il fallait tout reprendre depuis le début, mais en coupant une phrase… Après, il fallait chanter en avançant, c’était TRES dur ! Les CE1 (texte collectif)

C’éatit trop bien ! Lisa

J’ai bien aimé quand on poussait les mains vers l’autre. Kevin

J’ai aimé faire la chanson à la fin avec le rythme des pieds. Giulia

J’ai bien aimé quand on a tous sauté en même temps. Augustin

C’était trop dur la chanson, avec les pieds ! Raphaël

atelier 3 5

On a travaillé avec Valérie. Nous avons d’abord raconté des passages du spectacle Stéréoscopia (Valérie Joly a aidé les danseuses du spectacle). Puis nous avons travaillé sur les mouvements et l’écoute.
– Une personne sautait et nous devions tous sauter en même temps.
– Nous avons fait quatre groupe. Nous devions faire des gestes, les autres nous suivaient, puis une autre personne devait prendre le relais et faire d’autres gestes.
– Enfin, nous avons terminé avec une chanson
Oumar

On a fait des exercices. Par exemple, on saute et les autres doivent sauter en même temps. Et aussi : on doit être face à face et on fait un pont. On doit passer en-dessous et on entend les aigus et les graves de chaque côté. On faisait aussi une chanson avec les pieds. Aris

atelier 3 daya 2

Avec Valérie, nous avons fait au moins trois exercices :
– un pour lequel il fallait sauter ensemble : une personne saute et toutes les autres personnes aussi, en même temps
– un autre exercice où il fallait être à deux. J’étais avec abel. Il fallait faire contre-poids
– un exercice où j’étais avec la maîtresse : nous formions tous un casque stéréo géant. On poussait nos mains. La maîtresse et moi, on passait sous les mains, on écoutait, puis un autre groupe passait, et ainsi de suite.
– le dernier exercice : deux lignes face à face. La première ligne faisait un son et avançait. La deuxième ligne reculait puis avançait à son tour en faisant aussi un son.
A la fin de l’atelier, on a déposé toutes nos énergies avec Valérie…
Alhousseine

atelier 3 7

Aujourd’hui c’était le dernier atelier des voix. On a fait des groupes . Quelqu’un menait le groupe mais on ne savait pas qui c’était. Puis on changeait de meneur.
On a aussi fait deux lignes de douze personnes face à face. Quand notre ligne avançait en projetant un son : c’était comme si nous avions des rayons laser. L’autre ligne reculait.
A la fin, on a fait une chanson. Christophe

Nous avons fait du contre-poids, et quelques fois nous faisions un son. Ensuite, nous avons fait une sorte de tunnel humain, avec un son de chaque côté. Pavel

atelier 3 pavel

Aujourd’hui, Valérie Joly est revenue à l’école pour nous faire chanter et danser…
Nous nous sommes mis en binômes, et j’étais avec Camille. On a fait des exercices de contre-poids. Puis nous nous sommes mis en cercle et nous devions sauter en même temps, sans parler ni faire de bruit. Il n’y avait donc pas de leader !
A la fin, nous avons fait un chant bizarre que je n’ai pas aimé. Daya

atelier 3 milena

Nous avons fait un troisième atelier avec Valérie.
Nous avons un peu parlé du spectacle Stéréoscopia et Valérie nous a dit que les danseuses avaient trouvé leurs mouvements en se demandant quels gestes elles appréciaient toutes les deux pour les danser en même temps.
C’est un peu ce qu’on a essayé de faire pendant l’atelier.
On s’est mis en cercle et puis quelqu’un faisait des gestes, que tous les autres devaient faire aussi. Chacun pouvait être ce quelqu’un, mais sans chuchoter ou dire : “et maintenant, c’est moi le chef !” Non, là, ce n’est pas comme en classe, on ne lève pas la main pour prendre la parole, on la prend, et les autres sont à l’écoute.
Ensuite, on s’est penchés les uns vers les autres, deux à deux, et on a fait comme une pyramide, mais une pyramide toute en longueur… Milena

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Le dernier pommier

Un de nos fruitiers s’est décidé bien après les autres à laisser sortir ses feuilles. C’est le pommier Bondy. En cette mi-mai, il nous a offert sa première fleur. Pour les explications, tout est sur le panneau…

Publié dans Le Jardinet de la cour | Laisser un commentaire

3 avril 2015 : Pierre et le Loup et le Jazz… et le pique-nique !

1Le vendredi 3 avril, journée chargée pour les CE1/CM2.cr, qui ont commencé la journée au Théâtre des Champs-Elysées, avec le spectacle Pierre et le Loup et le Jazz…. avant d’aller découvrir la comédie musicale Les Indiens sont à l’Ouest au Théâtre du Châtelet.

Et entre ces deux moments culturels, le tant attendu PIQUE-NIQUE !!

LE SPECTACLE

20150403_095335

On est allés au théâtre des Champs Elysées et on a vu Pierre et le Loup et le Jazz. Il y avait un big band : c’était un orchestre qui jouait du jazz. Il y avait : un piano, plusieurs trompettes, une batterie, une guitare, une flûte traversière, des saxophones, des trombones, un tuba, une contrebasse.
Pierre et le Loup est une histoire avec de la musique. Elle a été inventé par Sergeï Prokofiev, pour des instruments classiques. Là, c’était les mêmes airs mais on n’entendait pas les mêmes sons, ce n’étaient pas le mêmes instruments et certaines choses ont été changées.
Une narratrice racontait l’histoire.
Il y avait des choses drôles :

– quand le canard se fait manger, les musiciens ont lancé des plumes sur celui qui jouait le canard (un saxophoniste).
– Celui qui jouait le grand-père faisait le grincheux, il faisait semblant de ne pas être content et il faisait comme s’il n’arrivait pas à marcher.
– Les musiciens qui jouaient le loup portaient un masque avec des moustaches, et ensuite ils faisaient les chasseurs en tenant leurs trompettes comme des fusils !

Il y avait des jeux de lumière et des couleurs.
A la fin, l’orchestre a improvisé. Il y en avait un qui ne pouvait plus s’arrêter : c’était un saxophoniste.
Les CE1

pierre et le loup augustin

Augustin

Nous sommes allés voir Pierre et le Loup et le Jazz, au théâtre des Champs Elysées. C’était l’histoire de Pierre et le Loup, sauf qu’à la place du violon, il y avait des guitares. Des trucs de jazz, quoi…
Lucy-Lou

lucy lou pierre et le loup

Lucy-Lou

Ce spectacle était vraiment super, j’ai beaucoup aimé !
Le spectacle était joué par un Big Band.
Au tout début, celle qui raconte l’histoire nous a présenté les personnages avec leurs instruments. Celui que j’ai préféré, c’est le grand-père. Je trouvait que ce musicien était celui qui était le plus dans son personnage.
Camille

Le grand-père n’était jamais content.
Il y avait des chasseurs.
On ne sait pas si le loup a été disséqué !
Raphaël

abel pierre et le loup

Abel

C’était très rigolo ! Et surtout très bien ! Chaque instrument faisait un personnage. Dans l’histoire, il y avait : le chat, le canard, les chasseurs, l’oiseau, le grand-père, et Pierre.
L’histoire c’est que Pierre ouvre le portail du jardin. Le chat, l’oiseau et le canard viennent. Le grand-père ramène Pierre à la maison mais le loup mange le canard et Pierre va le capturer, avec l’aide de l’oiseau. Il le ramène ensuite au jardin zoologique avec les chasseurs.
Abel

Le matin, nous avons attendu Valérie pour aller voir Pierre et le Loup. La salle était très très belle.
Nous avons vu un big band : un big band, c’est un orchestre de jazz. Il y avait une guitare, des trombones, un tuba, des trompettes, un piano, des saxophones, une contrebasse… Il y avait aussi une dame qui racontait l’histoire. Les musiciens jouaient un peu les rôles. A la fin, un musicien continuait à jouer, c’était le saxophone ténor ; il improvisait. Puis tous les musiciens sont revenus sur scène pour saluer.
Dès que le spectacle a été fini, nous avons pris nos carnets de bord pour dessiner le cadre de scène et la salle.
Alhousseine

daya pierre et le loup

Daya

Nous sommes allés au théâtre des Champs Elysées voir Pierre et le Loup et le Jazz… Attention : “et le jazz “ ! Car dans l’oeuvre de Serge Prokofiev, c’est un orchestre classique, alors que dans ce spectacle, c’était un big band qui jouait : un orchestre de jazz, avec une guitare et une contrebasse.
Milena

IMG_1361

J’ai beaucoup aimé la flûte, la trompette, le tuba. Je n’ai pas aimé quand le loup a mangé le canard. A un moment, j’avais même envie de chanter. Bref, c’était très bien !
Augustin

…ET LE PIQUE-NIQUE AU JARDIN DES TUILERIES

Lisa

Lisa

Après, j’ai adoré le pique-nique. On avait des sandwichs, des compotes, des biscuits, des chips. Abel nous avait donné des saucissons. Après manger, on a joué à chat, et on a joué avec des bâtons.
Augustin

20150403_120807

J’avais trop faim. J’allais mourir tellement j’avais faim… mais dès que j’ai commencé, je n’avais plus faim !
On a mangé près des arbres, et quand on a terminé, on a joué à chat.
raphaël

20150403_120814

Nous, c’était le paradis ! Nous étions à côté des arbres, et les filles mangeaient près d’un mur, avec la pollution et les pigeons (rime !).
Moi, j’avais de chips, deux sandwiches et du saucisson ! Bref, je n’avais plus très faim, et on a joué !!!
Au début on attirait les pigeons avec des miettes de gâteaux que Raphaêl nous avait données. Nous étions deux, mais Paul est venu aussi, et Aris, et Amine, et au bout d’un moment personne n’avait plus faim et on a fait un chat géant avec quatre chats ! Puis les filles sont parties, donc on a fait une guerre avec des bâtons. Moi, je cherchais un gros bâton et je n’en ai trouvé un qu’à la fin, quand on devait s’en débarrasser…
Abel

20150403_120746

J’ai adoré parce que mon pique-nique était très loin. Il y avait les filles cm2 dans un coin, et les filles ce1 dans un autre coin. Tous les garçons étaient regroupés, ce1 et cm2. C’était trop bien !!
Yasmine

20150403_120729

Quand nous sommes partis du théâtre des Champs Elysées nous étions morts de faim. Dans le jardin des Tuileries, nous avons pique-niqué dans le calme et le silence.
Alhousseine

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Les aventures du verger – 16 avril 2015

GREEN

Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous.
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu’à vos yeux si beaux l’humble présent soit doux.

Paul Verlaine

Publié dans Le Jardinet de la cour | Laisser un commentaire

Le printemps est arrivé… la belle saison !

Ils sont là ! (mais qui ça ?)

Le Roi Printemps est monté sur le trône le 20 mars… mais il a fallu attendre le début avril pour qu’il se présente en majesté.

Le Roi bourgeon, fils du printemps, est arrivé.

Les Princes de Bourgeon, fils du printemps, sont nés.

Petite promenade au milieu des bourgeons d’avril…

Bonjour

Comme un diable au fond de sa boîte,
le bourgeon s’est tenu caché…
mais dans sa prison trop étroite
il baille et voudrait respirer.

Il entend des chants, des bruits d’ailes,
il a soif de grand jour et d’air…
il voudrait savoir les nouvelles,
il fait craquer son corset vert.

Puis, d’un geste brusque, il déchire
son habit étroit et trop court
« Enfin, se dit-il, je respire,
je vis, je suis libre… bonjour ! »

— Paul Geraldy —

 La vie est là. A bientôt pour la suite de la grande aventure végétale…

Publié dans Le Jardinet de la cour | Un commentaire

Le roi danse (Ce1/Cm2.cr)

Milena

Milena

Les élèves ont observé et décrit plusieurs portraits du roi Louis XIV. En lien avec les séances d’arts visuels, ils ont observé les actions permettant de rendre un sujet beau, visible et important : centrer, isoler, grandir, encadrer… Un extrait du film « Le Roi Danse », a permis d’observer les moyens mis en oeuvre par le cinéaste dans la même intention.

Les CM2, à partir d’un canevas, ont imaginé un dialogue. Le texte est illustré par les dessins et collages des Cm2 et des Ce1.

roi soleil 1

Dialogue imaginaire entre M. de la Brèche aux Loups, qui eu la chance d’assister aux préparatifs et à la représentation du Ballet Royal de la Nuit, en 1653, et l’une de ses amies, la Marquise de la Horde, qui veut tout savoir de cette représentation :

Marquise de la Horde (très curieuse)
– Avez-vous vu des personnes importantes parmi les spectateurs de la cour ?
M. de la Brèche aux Loups
– En effet, il y avait là tous les nobles et les princes de la Cour. Il y avait de grands seigneurs. La reine Anne d’Autriche, ainsi que Mazarin, étaient des nôtres. Il y avait aussi Radicoint (votre amant secret !) et sa femme marquise de Carabas. J’ai également rencontré le Marquis de Rapin, le prince Tran, les princesses Garguilo, la marquise Cécile Rapin, le comte Chaignard, et enfin les comtesses Monod et Agard.
Et surtout, j’ai eu le privilège de voir le ROI !
Marquise de la Horde
– Où se trouvait notre jeune roi avant d’apparaître sur la scène ?
M. de la Brèche aux Loups
– Avant d’apparaître, notre jeune roi se trouvait dans les coulisses, sous la scène, avec ses serviteurs qui l’habillaient et l’éclairaient. Il paraissait confiant, plutôt fier de lui. Il avait l’air fort, irrésistible … Et je crois que Lully était avec lui.
Marquise de la Horde
– Il parait d’ailleurs que Lully lui a fait un merveilleux cadeau ce jour-là ?
Mr de la Brèche aux Loups
– Il s’agissait de belles chaussures à talons en or, pour aller avec son costume de soleil, et pour le grandir, pour qu’il domine comme un roi.
Marquise de la Horde
– J’aurais rêvé avoir vu le costume du Soleil Levant, décrivez-le moi en détails s’il vous plaît !
Mr de la Brèche aux Loups (enthousiaste)
– Et bien, ma chère amie, l’habit était merveilleux, doré, de la tête aux pieds, avec des soleils à toutes les articulations, et une richesse des matières incroyable. Sur sa tête, un diadème avec des rayons de soleil, et à ses pieds, ces magnifiques chaussures que lui avait offertes Lully. Dans ce costume le jeune Louis était resplendissant. Il avait l’air si grand, si royal ! Il me parut très important, et déjà roi.
Marquise de la Horde
– Et comment le jeune Louis est-il apparu en scène ? Etait-ce aussi magnifique que ce qu’on raconte ?
Mr de la Brèche aux Loups
– Louis est apparu comme un soleil, bordé de lumière, au milieu de feux d’artifices. La scène, accompagnée de la musique de Lully, était grandiose ! Les mille feux qui scintillaient le rendait encore plus royal, encore plus majestueux. C’était une si belle entrée ! La reine sa mère a été très surprise à sa vue.
Marquise de la Horde
– Et le roi est-il un merveilleux danseur, comme tout le monde le dit ?
Mr de la Brèche aux Loups
– Ma chère vous auriez dû voir les pas extraordinaires qu’a faits notre beau roi ! Ses mouvements étaient très gracieux. Personne ne pourrait danser mieux que lui ! Il dansait comme le Maître de la danse…Vous auriez dû voir ça ! Comme je vous plains ma chère, de n’avoir pû venir voir ce magnifique spectacle !

Abel, Alhousseine, Anissa, Christophe, Daya, Lucy-Lou, Maimouna, Milena, Oumar, Yasmine

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire