Les CM2 JP illustrent le coq et la pendule (poésie)

le coq et la pendule 1

Mancita

le coq et la pendule 2

Sarah

le coq et la pendule 3

Anaëlle

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire

Classe "Archéologie préhistorique"

20140605_141500Ca y est, c’est fini! Retrouvez tous les articles ici et !

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire

Comédie musicale au Châtelet, par les élèves de CP/CM1.CR

Le 14 mai, la classe a participé à la comédie musicale

"Dans la forêt lointaine",

dans le grand foyer du Théâtre du Châtelet : le spectacle était superbe, et les élèves ont été formidables !

Voici les impressions des interprètes, par l’écrit et le dessin (extraits des carnets de bords).

C’EST LE JOUR DU SPECTACLE !!!!!
Je suis trop pressée et un peu stressée.
Quand on est arrivés, on s’est mis en costume et on s’est maquillés avec du gloss, du fard , bref.. trop bien !
On a commencé la répétition générale. Tout le monde avait peur. Blanche-neige était trop belle. Quand c’était au tour des nains, j’ai eu un gros trou de mémoire, mais Abel m’a soufflé. Heureusement que ce n’était pas le spectacle !
J’ai trouvé que tout le monde était très bien, j’ai vraiment aimé.
Merci pour ce projet !
(Camille, Prof)

C’était très marrant.
C’était bien.
Je n’ai pas eu peur.
(Paul, Atchoum)

Avant, on a pris le goûter, à la fin de la répétition.
Au début, on avait tous le trac, jusqu’à notre entrée sur scène pour le Canon des scats. Milena avait une grande envie de faire pipi !…
On a été contents que le public nous applaudisse à la fin des chansons où on chantait seuls, car des fois ils n’applaudissaient pas aux chansons.
Yasmine a pleuré parce qu’elle ne voyait pas sa mère.
C’était trop bien, et on a même eu chacun une grande affiche de notre spectacle. En fait, cela nous a rapproché, nous et les autres personnes qui ont fait la comédie musicale.
(Lucy-Lou)

J’ai bien aimé quand on a chanté les chansons. J’étais content des applaudissements.
(Amine)

Mercredi 14 mai, nous avons fait un spectacle au Châtelet.
J’ai bien aimé au tout début quand le public est arrivé dans la salle. Il y avait même le directeur et les deux Valérie !
J’ai eu le stress, et Evelyne est arrivée. Elle m’a dit de m’accroupir et de croiser les bras… Quand on est entrés sur scène, le stress est parti. A la fin, j’étais triste et émue parce qu’on allait plus voir Scott , Evandra, Richard et Aurélie.
Ma mère a bien aimé le spectacle et elle a pris des photos.
Lettre pour Scott, Evandra, Aurélie et Richard : J’ai beaucoup aimé faire ce projet, j’ai adoré. Vous avez été aimables avec nous. Mais à la fin j’étais triste alors je suis partie en courant parce qu’on n’allait plus vous revoir.
(Maimouna)

LE SPECTACLE
Oh, il était trop bien, le spectacle !
J’ai A-D-O-R-É.
Dès qu’on est arrivés, on est directement passés au salon des glaces et il y avait plein plein de trousses de maquillage…On aurait vraiment dit que c’était de vraies coulisses, des coulisses de maquillage !
Des fois, il y avait quand même des moments où on avait le trac.
On a appris que pour ne pas avoir de la malchance sur scène, il faut dire : "M…….."
Dans toute la représentation, nous avons chanté et dansé : Le canon des scats, I feel pretty, Sifflez en travaillant, Il en faut peu pour être heureux, et pour terminer : Sing sing sing.
Mais j’avoue quand même que maintenant, ça me manque un peu, les répétitions, et tout….
Ce projet était vraiment F-O-R-M-I-D-A-B-L-E !
(Daya)

J’avais un peu peur dans les coulisses. J’ai bien chanté et dansé.
Mon meilleur souvenir : je chantais ! Encore !
(Lisa)

Lund 12 mai, dernière répétition…
C’est presque le spectacle, donc on est un peu stressés, mais quand même, après tout ce travail c’est notre récompense.
Le spectacle !
C’était trop bien, à part quand je n’ai pas vu ma maman dans la salle, mais c’était le meilleur spectacle auquel j’ai participé. Dans le salon des glaces, on s’est maquillés avant le spectacle.
J’étais très stressée quand j’ai vu tout le monde. J’ai eu peur. Mon père croyais que je ne l’avais pas vu, il n’arrêtait pas de me faire des coucous. Il y avait mon père, mon cousin et mon tonton, mais je voulais ma mère aussi…
Scott, Evandra, David, Aurélie… je vous adore !
(Yasmine)

J’aimerais bien refaire un spectacle. Je me sentais bien. Les applaudissements m’ont fait plaisir !
(Giulia, Simplet)

JOUR IMPORTANT
mercredi 14 mai 2014
DANS LA FORET LOINTAINE
Nous avons fait le spectacle.
On s’est maquillés, et après on s’est entraînés.
Avant le spectacle, j’étais un peu stressé, mais après je n’étais plus stressé. J’ai bien aimé quand on a fait Sing, Sing, Sing ! et Il en faut peu pour être heureux.
Merci à Scott et à Evandra, et à Aurélie et Richard.
(Christophe)

J’ai aimé chanté Sing ! J’avais un petit peu peur mais j’étais content.
(Ahmet)

LE SPECTACLE !!!!!
C’était le spectacle.
J’ai aperçu en entrant sur scène mon frère, mon père, le père de Daya, le père de Milena et Gabriel, la professeure d’arts plastiques, l’autre Valérie… et le Directeur !!! J’ai aussi vu le grand frère et le petit frère d’Augustin.
D’abord, on a attendu vingt minutes après le Canon des Scats (pap, pap, padapidoua…), puis, à moi de jouer"Tut, tut, tut, tut, tut, Sifflez en travaillant…". J’ai crié mes répliques, j’ai poussé les gardes (c’était dans le texte). Des collégiens faisaient les arbres de la forêt.
Gretel m’a donné un flacon, et je l’ai donné au Prince Philippe (l’amoureux de Blanche).
Les grands ont chanté la chanson des Jets, puis on a chanté Il en faut peu pour être heureux.
A la fin les gens ont applaudi après "Sing Sing Sing", puis on a recommencé la chanson. Les étudiants ont fait des remerciements. Ahmet, Lisa, Léna et Amine ont donné des fleurs et des cadeaux aux artistes.
Et puis c’était la fin, on a enlevé nos costumes (ceux qui en avait). Moi, j’ai enlevé ma salopette. On est descendus (toute la classe ensemble) retrouver les parents et ils nous ont encore applaudis. Puis on est restés une demie-heure dehors…
Et voilà… Ah oui : on était fatigués (tous, y compris les 4èmes, les étudiants et l’AMOPA)(Abel-Félix, Grincheux)

J’avais envie d’aller sur scène. J’étais un peu timide pour parler.
J’ai envie de recommencer !
(Raphaël, Timide)

Dans la forêt lointaine.
Dans les coulisses, j’avais très peur, mais en arrivant sur scène, je me suis laissée aller et j’ai oublié mon trac. J’ai suivi tous les conseils que m’avait donnés Aurélie, tout en essayant d’être naturelle. Pour ma dernière réplique : "Retourner à Gotham, mais tu ne sais plus ce que tu dis Anastasie !", Scott m’avait dit de le dire en crescendo (de plus en plus fort) pour prévenir qu’avec Anastasie (Salomé Benchimol), nous allions nous disputer pendant la chanson de Calissota.
Juste après ma réplique : "C’est trop injuste !", Louise m’a empêchée de passer et, en me faufilant, j’ai gonflé mes joues en lui lançant un regard contrarié !
(Milena, Javotte)

J’ai aimé quand les sept nains parlaient. J’ai aimé quand le Prince Philippe libérait Blanche-Neige et que Carabosse les empêchait de passer.
(Augustin, Dormeur)

Nous sommes partis au théâtre du Châtelet pour faire la toute dernière répétition avant 18h30.
Le spectacle a commencé. Nous avons fait le Canon des scats puis nous sommes partis dans la coulisse. Puis est venue la chanson des nains de la mine : moi et tous les autres nous sommes repartis sur la scène pour chanter.
(Oumar)

Avant le spectacle, on s’est maquillées dans la salle des glaces.
Au début du spectacle, j’étais un peu stressée, après c’était bon.
J’étais contente du spectacle, et quand les spectateurs applaudissaient.
Je voudrais refaire un spectacle : c’est bien les spectacles au théâtre du Châtelet ! J’ai vraiment adoré, beaucoup !
Ma mère était contente.
Le problème, c’est que la salle était petite.
(Zeinab)

J’ai bien aimé le spectacle, mais j’avais le stress et j’avais peur.
J’ai vu mes parents dans la salle. Ils ont bien aimé.
Aurélie a dit m…. à tout le monde !
(Pavel, Hansel)

Le spectacle s’est bien passé, nous avons bien dansé et chanté. Les spectateurs ont bien aimé et nous avons recommencé Sing.
Mon meilleur moment : quand nous avons chanté Sifflez en travaillant.
Merci beaucoup Scott, aurélie, Evandra et Richard !
(Alhousseine)

Le spectacle !!!
Au début j’avais le stress, je n’arrêtais pas de courir partout et Yasmine, Maimouna et Zeinab, elles aussi étaient stressées.
Avant le spectacle, on était dans le Salon des Glaces, où on s’est maquillées, costumées. On a laissé dans le Salon des Glaces tout les habits dont on n’avait pas besoin pour le spectacle. Puis on a fait une dernière répétition, et on a mangé le goûter.Message pour Scott, Marina, Evandra et Richard :
Richard : merci pour le piano, pour être dans le même rythme !
Scott : merci pour nous avoir appris que dans une comédie musicale, on sourit toujours !
Marina : merci de toujours nous avertir quand il y avait un changement ou un mot à dire aux parents !
Evandra : merci pour nous avoir appris les chorégraphies !
Aurélie : merci, pour nous avoir placés et nous avoir aidés quand il y avait des changements !
Merci !!! à tous !!! Je vous aime.
(Anissa)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publié dans Uncategorized | 7 Commentaires

Dans la forêt lointaine, théâtre du Châtelet (CP/CM1.CR)

programme spectacleLe mercredi 14 mai 2014,

c’était le GRAND JOUR,

celui de la représentation, dans le grand foyer du théâtre du Châtelet, de la comédie musicale intergénérationnelle à laquelle participait les élèves de CP/CM1.CR.

Sous la direction musicale de Scott Alan Prouty, dans une mise en scène d’Aurélie Rochman et des chorégraphies d’Evandra Martins, accompagnés au piano par Richard Davis, les élèves ont donné un formidable spectacle au côté de collègiens, d’étudiants et de membres du choeur d’adultes de l’AMOPA.

carnet de Daya

carnet de Daya

Dans l’esprit de Into the Woods, les spectateurs ont vu se croiser sur scène les personnages de différents contes de fées (parmi les CP/CM1, nous avions une Javotte, petite soeur de Blanche, un Hansel, les Sept Nains et les nains de la forêt), dans une histoire ponctuée de standards de la comédie musicale et des films musicaux.

carnet de Maimouna

carnet de Maimouna

Grand succès pour ce superbe spectacle ! Du côté des élèves, le trac a rapidement laissé la place au plaisir de chanter, danser, jouer. Tous se sont laissés aller au Swing, et ont été formidables. BRAVO !!!

carnet de Yasmine

carnet de Yasmine

Quelques images, en attendant les textes et les dessins des élèves…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un grand merci au service jeune public du théâtre du Châtelet, qui a permis aux élèves de participer à cette aventure artistique, et à ceux qui les ont accompagnés avec brio : Scott, Evandra, Richard et Aurélie, qui manquent déjà beaucoup aux jeunes artistes… Et MERCI aussi à Evelyne Marc, notre pvp (professeure de la ville de Paris) musique, qui a fait répéter sans relâche les enfants. Enfin une mention spéciale à Valérie Boccanfuso, pvp arts visuels, qui a aidé les élèves dans la confection des bonnets des nains de la forêt

paul bonnet

Publié dans Uncategorized | 5 Commentaires

Le magicien d’Oz au cinéma (CP/CM1.CR)

Dans le cadre du dispositif Ecole et Cinéma, les élèves ont vu Le Magicien d’Oz, film musical de Victor Fleming.

Amine

Amine

Le résumé et les commentaires des CP (dictée à l’adulte) :

Ça raconte l’histoire d’une petite fille. Sa maison a été emportée par une tornade et elle atterrit dans un pays imaginaire, très beau, en écrasant une méchante sorcière (la sorcière de l’Est). Elle cherche le magicien d’Oz pour pouvoir rentrer chez elle au Kansas. Elle rencontre un épouvantail, un bûcheron en fer blanc et un lion poltron. L’épouvantail a besoin d’une cervelle, le bûcheron veut un coeur, le lion veut du courage. Ils accompagnent Dorothée. Ils ont tous quelque chose à demander au magicien d’Oz.

Augustin

Augustin

Ils s’aident tout le long du voyage. L’épouvantail a beaucoup d’idées, le bûcheron pleure souvent et donc il a des émotions. Parfois le lion montre du courage. Ils ont tous déjà ce qu’ils veulent demander au magicien. Sauf Dorothée : elle n’a pas son Kansas. Le magicien est gentil mais c’est un peu un charlatan, il leur donne des objets pour résoudre leur problèmes.

Léna

Léna

Et Dorothée découvre finalement qu’elle pouvait rentrer chez elle depuis le début, grâce aux souliers magiques de la sorcière. Pourquoi n’a-t-elle jamais essayé de voir ce que pouvaient faire les souliers de la sorcière ? La fée ne lui a pas dit les pouvoirs des souliers pour qu’elle fasse le voyage, et comme ça elle a appris des choses.

Paul

Paul

Au début de l’histoire Dorothée part de chez elle, elle a l’impression que personne ne l’écoute. Mais elle rentre avant la tornade parce qu’elle croit que sa tante est malade à cause d’elle : elle ne savait pas qu’elle avait de la chance, en fait, parce qu’elle a son oncle, sa tante et les valets de ferme qui l’aiment tous. C’est pour ça qu’elle ne veut pas rester au pays magique : elle veut retrouver ceux qu’elle aime.

Rêve ou réalité ? La classe est divisée sur la question…

  • C’est un rêve : elle s’endort puis se réveille, elle reconnait dans son rêve les gens qu’elle connaît dans la vraie vie.
  • Ce n’est pas un rêve : on a bien vu que la tornade a emporté la maison très haut. Dorothée était assommée. Tout ce qu’elle raconte est vrai, mais personne ne la croit.
Sophie

Sophie

J’ai aimé quand Dorothy parlait à son chien. J’ai aimé quand le lion avait peur. Sophie

Raphaël

Raphaël

J’aimais quand le lion essayait de rugir mais qu’il n’y arrivait pas bien. Raphaël

Paul

Paul

J’ai aimé quand Toto ouvre le rideau du magicien d’Oz. C’était marrant. Paul

 

Extraits de carnets de bord des CM1 :

Le film parle d’une petite fille qui s’appelle Dorothée et qui voudrait aller dans un merveilleux pays. Elle réussit mais sa tante lui manque, alors elle va chez le grand magicien Oz pour qu’il lui dise comment rentrer au Kansas. Est-ce qu’elle va réussir ?… Anissa

J’ai adoré. Il y avait des moments qui n’étaient pas comme dans le livre mais j’ai quand même aimé. Tous les personnages étaient très drôles, mais mon préféré est le Lion Poltron ! Camille

On a vu quand la sorcière s’est faite écraser par la maison de Dorothy. Quand elle se fait écraser, les petits personnages se mettent à chanter et à danser. Il y avait Toto, le chien de Dorothy, et l’Epouvantail, le Bûcheron en fer blanc et le lion sans courage. Pavel

Pavel

Pavel

Mardi 8 avril, nous sommes allés voir Le Magicien d’Oz au Majestic Bastille. J’ai bien aimé le film mais je l’avais déjà vu sur Gulli. Mais sur Gulli, ce n’était pas la même fin. Daya

Daya

Daya

Le film parle d’une petite fille qui s’appelle Dorothée et qui voudrait aller dans un merveilleux pays. Elle réussit mais sa tante lui manque, alors elle va chez le grand magicien Oz pour qu’il lui dise comment rentrer au Kansas. Est-ce qu’elle va réussir ?… Anissa

Dorothy est une petite fille qui vit dans les plaines du Kansas et qui rêve d’un pays où tous les soucis de la vie quotidienne n’existeraient pas. Elle ne sait pas qu’elle va se plonger dans un rêve qui va l’emmener loin, très loin, dans le pays des Munchkins. Mais Dorothée veut finalement rentrer chez elle. Elle prend donc la route de briques jaunes pour aller trouver Oz et qu’il la ramène chez elle. Mais Oz est-il vraiment un magicien ?
Dans le monde réel, l’image est en noir et blanc. Dans le pays d’Oz, l’image est en couleur. Milena

Oumar

Oumar

J’ai adoré ce film mais beaucoup de personnes ne l’ont pas aimé à cause des chansons en anglais pas sous-titrées.
Ce n’était pas exactement comme dans le livre, car des moments ont été enlevés et d’autres n’étaient pas dans le livre. Lucy-Lou

C’était trop bien ! Je n’ai pas aimé quand c’était terminé. Maimouna

Adrien

Adrien

 

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire

Into the Woods au théâtre du Châtelet (CP/CM1.cr)

carnet de bord de Pavel

carnet de bord de Pavel

Le 28 mars dernier, la classe ce CP/CM1.CR a eu la chance d’assister à l’une des dernières répétitions de la comédie musicale Into the Woods, de Stephen Sondheim : l’occasion pour les élèves de voir travailler  des artistes (musiciens, chanteurs, metteur en scène… ) et des techniciens pour les derniers préparatifs d’un grand spectacle, et d’apprécier une des oeuvres d’un artiste majeur de Broadway. Le spectacle revisite des contes connus de tous, dont les personnages se croisent, se cherchent, se fuient… dans la Forêt, élément central de bien des contes, et au centre aussi de l’impressionnant  dispositif scénique.

spectateurs privilégiés, dans la grande salle

spectateurs privilégiés, dans la grande salle

Extraits des carnets de bords :

Milena :
Nous avons assisté à une répétition de Into the woods. Avant d’entrer, on nous a expliqué que les artistes étaient très tendus parce qu’ils avaient pris du retard dans leurs répétitions. Je n’ai pas trouvé qu’ils avaient du retard… Nous n’avons vu que la première partie du spectacle. Peut-être avaient-ils du retard sur le deuxième acte ?….
Au début, les personnages expliquent chacun ce qu’ils désirent le plus. Cendrillon désire aller au bal, Jack veut que sa vache produise du lait, et le boulanger et sa femme veulent un enfant. Tous cela nous est dit en chanson.
Malheureusement, aucun de leurs désirs ne peut se réaliser : Jack doit aller vendre sa vache, Cendrillon ne peut aller au bal et va demander conseil devant un noisetier sous lequel est enterrée sa mère…. Quand, chez le boulanger et sa femme, on entend : "Toc, toc, toc !" Une vieille femme entre, elle leur explique que le père du boulanger lui a cambriolé son potager, et, pire, qu’il lui a volé "the special beans". Pour que le maléfice lancé sur sa famille se rompe il faut qu’il trouve : une vache d’un blanc laiteux, des cheveux blonds comme le maïs, des pantoufles pures comme de l’or, un manteau rouge comme le sang.
Pendant ce temps le petit Chaperon Rouge rencontre le loup : "Hello, little girl". Tous les personnages de contes se rencontrent dans la forêt, sans oublier que la sorcière avait enlevé il y a longtemps le bébé du père du boulanger (sa soeur, donc) et l’avait enfermée dans une tour au milieu de cette forêt…(C’est Raiponce)

carnet de bord de Milena

carnet de bord de Milena

Alhousseine :
Nous sommes allés voir la répétition de Into the Woods, en avant-première. Il y a eu un arrrêt.
Les personnages du spectacle sont : Cendrillon, le père de Cendrillon, sa marâtre et ses demi-soeurs (Florinda et Lucinda), le Petit Chaperon Rouge, la grand-mère, le loup (Mister Wolf !), Jack, la mère de Jack, le boulanger et sa femme, la sorcière, un homme mystérieux, Raiponce, le prince de Raiponce et celui de Cendrillon.
L’homme mystérieux est le père du boulanger…

carnet de bord de Maimouna

carnet de bord de Maimouna

Camille :
Nous sommes allés voir une répétition de Into the Woods, et, pour une répétition, ils n’ont coupé qu’une seule fois. Ils ont très bien joué les personnages.
On n’a vu que la première partie.
Mon moment préféré est quand la sorcière chante au début de l’histoire avec le boulanger, Raiponce et son père.
C’était super bien, j’ai ADORÉ !
A la fin, tout le monde va se rencontrer : Cendrillon va rencontrer son prince, Raiponce aussi, le boulanger et sa femme vont avoir un enfant car ils ont brisé la malédiction, Jack est riche, la sorcière est devenue jeune et jolie mais elles a perdu ses pouvoirs magiques. Ever After, tout est bien qui finit bien ! Mais ce n’est que la première partie…

carnet de bord de Camille

carnet de bord de Camille

Adrien :
Nous avons regardé Into the woods, en anglais, au théâtre du Châtelet. Il n’y avait pas beaucoup de personnes dans la salle.

carnet de bord d'Adrien

carnet de bord d’Adrien

Daya :
Into the Woods veut dire : Dans les bois.
C’était trop bien ! La robe de Cendrillon était très belle, elle n’arrêtait pas de briller.
J’ai trouvé que le deuxième manteau du Petit Chaperon Rouge était magnifique (en peau de loup !).

carnet de bord de Daya

carnet de bord de Daya

Abel : 
D’abord, on a attendu dix minutes… Après, ça a commencé. Ils ont fait une comédie musicale (normal, c’est notre projet).
On a vu le Chaperon Rouge et le boulanger et sa femme. Le Petit Chaperon Rouge prend une galette et des gâteaux. Puis elle part dans la forêt. Jack doit vendre sa vache, il va dans les bois aussi. Le boulanger voit une sorcière qui lui dit que son père lui avait volé des haricots MAGIQUES, il y a longtemps. Le boulanger doit apporter des ingrédients à la sorcière (pour qu’elle redevienne jeune et lève la malédiction). Il lui faut :
– un manteau rouge,
– une vache blanche comme le lait,
– une pantoufle pure comme l’or,
– une mèche de cheveux jaunes comme le maïs

abel

carnet de bord d’Abel

Zeinab :
C’était bien, la comédie musicale. Les chanteurs chantaient bien. Il y avait des interruptions.

carnet de bord de Zeinab

carnet de bord de Zeinab

Oumar :
On est partis au théâtre du Châtelet assister à une répétition.
Into the Woods est une comédie musicale qui relie des personnages de contes.
J’ai aimé quand la sorcière est entrée dans la maison du boulanger.

carnet de bord de Sophie

carnet de bord de Sophie

Lucy-Lou :Into the woods en avant-première au théâtre du Châtelet, le 28 mars (spectacle du 1er au 12 avril 2014)
Nous sommes allés au théâtre du Châtelet. On devait entrer les premiers. On était privilégiés car on travaille au Châtelet. Ce qu’il y avait de spécial, c’est que parfois ils s’arrêtaient, et qu’il y avait beaucoup moins de monde dans la salle que le jour du spectacle : c’était une répétition. On a vu la première partie du spectacle.
L’histoire : au début, tout le monde annonçait ce qu’il voulait : le boulanger et sa femme désirent un enfant, Jack désire que sa vache fasse du lait, Cendrillon veut aller au bal, et le petit Chaperon Rouge veut faire une balade en forêt jusque chez sa grand-mère. C’est alors qu’intervient la sorcière qui annonce au boulanger et à sa femme qu’elle a lancé un sort sur la famille parce que le père du boulanger lui a volé des haricots magiques, il y a longtemps. Ils ne peuvent pas avoir d’enfant tant qu’ils ne lui auront pas donné : des cheveux jaunes comme le maïs, une pantoufle pure comme de l’or, une vache blanche comme le lait, et une cape rouge comme le sang.
Tous les personnages se retrouvent donc dans la forêt. Le boulanger sauve le petit Chaperon rouge d’une fin atroce dans le ventre du loup ; elle lui donne alors son chaperon rouge (comme le sang). La femme va rejoindre son mari et ensemble ils échangent cinq haricots (magiques) contre la vache de Jack. Le premier minuit sonne, que va-t-il se passer ? Car ils n’ont plus que deux jours pour chercher les éléments de la potion…

carnet de bord de Lucy-Lou

carnet de bord de Lucy-Lou

Anissa :
On est partis au Châtelet voir une répétition. On ne dirait pas, on dirait un spectacle.
Le moment qui m’a fait peur, c’est quand le haricot géant tombait avec le géant.

carnet de bord d'Anissa

carnet de bord d’Anissa

Raphaël :
J’aimais bien quand le Petit Chaperon Rouge a été dévoré, et quand il est sorti du ventre du loup par le Boulanger.

carnet de bord de Giulia

carnet de bord de Giulia

Pavel :
On a vu la répétition générale au théâtre du Châtelet. On était dans la grande salle. On a vu la sorcière qui volait dans les airs, le petit Chaperon Rouge avec le loup, le prince qui voulait se marier avec Raiponce, les deux demi-soeurs de Cendrillon, Florinda et Lucinda, et le prince qui veut se marier avec Cendrillon. Il y a aussi Jack avec sa mère. Ils vont vendre leur vache qui ne fait plus de lait. Jack la vend contre cinq haricots magiques (le boulanger a gardé un haricot magique).

carnet de bord de Maimouna

carnet de bord de Maimouna

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire

Classe "Archéologie préhistorique" en CE2-SL (partie 2)

Première partie par !

Atelier n°8: Art préhistorique

Après avoir travaillé avec les élèves sur les différentes techniques artistiques utilisées par les hommes préhistoriques du paléolithique (dessin, peinture, gravure, sculpture) et sur les thèmes représentés, les élèves se sont transformés en Picasso des cavernes! :)

Plusieurs ateliers ont été mis en place: reproduction d’un dessin ou d’une peinture originale, dessin libre dans le thème de ce qui était dessiné au paléolithique, dessin et peinture sur une paroi, le tout au fusain et à l’ocre. Ensuite, chacun a essayé de créer une petite sculpture en argile dans laquelle les élèves ont alors gravé leurs initiales.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Atelier n°9: Le néolithique

Lors de cet atelier, Juliette a proposé aux élèves une petite comparaison des lieux de vie des hommes préhistoriques du paléolithique au néolithique. Les élèves ont pu voir que les sites avaient bien évolué: l’habitat est passé de tipis en peaux de bêtes à des tentes ouvertes puis à des maisons en bois et en terre. Les objets ont évolué: les hommes du néolithique utilisaient des fours, des poteries pour stocker leur nourriture et pour manger, les armes de chasse ont aussi évolué…

Les hommes préhistoriques déjà à l’époque se paraient de bijoux qu’ils pouvaient se transmettre de générations en générations, ou qui montraient leur richesse, ou tout simplement pour être beaux… Les élèves ont aussi créé un pendentif en pierre. Après avoir percé un trou comme à l’époque avec un perceur, ils ont pu lui donner une forme et le polir avec du papier de verre (qui lui n’est pas d’époque! :) ).

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Atelier n°10: Reconstitution d’habitats du paléolithique au néolithique

A partir de la synthèse de tout ce que les élèves avaient vu depuis le début de cette classe culturelle, Juliette leur a proposé de fabriquer les maquettes des différents habitats préhistoriques. Ainsi, chaque groupe de 4 ou 5 élèves s’est attelé à la tache: avoir une idée de ce qu’ils allaient construire, avec quels matériaux, quels décors…

Voici donc la construction:

- d’une grotte paléolithique (avec des peintures pariétales!),

- d’un tipi et d’un abri en coupole, du paléolithique,

- d’un abri du mésolithique,

- des premières "maisons" néolithiques à toit plat ou pentu.

Chaque groupe s’en est remarquablement sorti, les maquettes sont magnifiques!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Atelier n°11: Les premières écritures

Après que Juliette a expliqué la naissance de l’écriture et son évolution de part le monde, les élèves se sont entraînés à écrire su de petites tablettes d’argile qu’ils ont modelées.

Dans un premier temps, les élèves ont écrit deux petites phrases en pictogramme (écriture née en Mésopotamie) où un signe égale un mot.

Ensuite, ils ont écrit leur prénom en écriture cunéiforme où un signe égale une lettre. La calame utilisé pour écrire à la forme d’un triangle, forme plus pratique pour écrire.

Enfin, ils ont écrit leur prénom en hiéroglyphes sur un morceau de papyrus, d’abord au crayon à papier puis à l’encre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Atelier n°12: Chasse préhistorique et visite du Musée d’Archeologie de Saint-Germain-en-Laye

Pour ce dernier atelier, les élèves de la classe se sont rendus en RER à Saint-Germain-En-Laye (ouest de Paris) afin de participer à un atelier de chasse à la façon de l’homme préhistorique.

Là-bas, nous avons rencontré Christophe qui nous a rappelé ce que nous avions vu en classe au sujet des habitats préhistoriques et des animaux. Il posait des questions et on pouvait gagner des points!

Après cette petite révision, chaque élève s’est entraîné à chasser grâce à une sagaie montée sur un propulseur. Pour être honnête, personne n’a réussi à planter sa sagaie dans la cible 10 mètres plus loin – même pas la maîtresse ou les parents! Seul Adam a réussi à la toucher! Bravo! :)

Le propulseur est un petit bâton sur lequel est fixé un crochet. On coince la sagaie avec ce crochet, on la tien entre le pouce et l’index et on lance bien à plat. Le propulseur permet d’allonger son geste et de tirer plus loin. Démonstration…

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après cette chasse, il était bien temps de se restaurer! Tout le monde s’est installé dans le petit jardin de l’association "Archéolithe", au soleil, et a sorti le pique-nique. Les enfants se sont ensuite amusés en faisant des courses, des parties de cache-cache ou de ballon prisonnier.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Enfin, il était temps de nous rendre au château de Saint-Germain-En-Laye qui abrite le musée d’archéologie.  Une petite pause dans le parc près du bassin aux poissons en attendant l’heure puis nous y allons.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans le musée, nous allons parcourir les salles de la préhistoire afin de revoir tout ce que l’on a appris avec Juliette durant les ateliers précédents et de répondre au quizz qu’elle nous a distribué. Quand on arrive, on est accueilli par un crâne de mégacéros! Il est très impressionnant avec ses bois de plus de 4 mètres d’envergure! Dans les vitrines, nous voyons les objets, outils, armes dont on avait parlé en classe sauf qu’ici ce sont de véritables vestiges!

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Merci encore à Juliette de nous avoir fait partagé tout cela! Ce fut un plaisir de l’accueillir chaque semaine dans la classe! :)

N’hésitez pas à laisser un commentaire!

Publié dans Uncategorized | 3 Commentaires